Recherche

éphémère(s)

fleeting encounters

Mickaël

« Il faut que tu vives ta vie pour toi, pas pour les autres. »

Mickaël
Saint-Pierre, La Réunion (France)

Publicités

Kayuet

« J’ai été en Inde, dans le Ladakh, il y a 10 ans. C’était incroyable. On a fait un trek de 5 jours dans l’Himalaya. Je me souviens de chaque pas. Et on était coupés du monde. Tu sais, c’est à ce moment là qu’il y a eu les avions dans les tours. Le World Trade Center. Oui, c’était il y a un peu plus de 10 ans en fait… Mais j’y retournerai ! Un jour, j’y retournerai, c’est sûr. »

Kayuet
Paris (France)

Nana

« Il y a des fois, des situations comme ça, où j’ai beaucoup d’amour pour les gens. Je ne les connais pas, je veux dire, je les connais depuis 48 heures, mais je les aime. Et on arrive à créer tous ensemble. Et j’ai envie de me surpasser, pour leur montrer que je les aime. »

Nana
Belloy-Saint-Léonard (France)

Capucine

« Quand je l’ai rencontré, je le savais. Je savais que c’était lui. J’ai travaillé dans ce bar pendant 4 ans, il n’est jamais rien arrivé. J’y retourne, beaucoup plus tard, pour dépanner un pote. Et là, ce soir là, trois mecs rentrent. Tu vois que ce sont de vieux potes, il y a une complicité entre eux. J’arrive à les faire rester après la fermeture. Et on commence à parler… »

Capucine
Belloy-Saint-Léonard (France)

Karim

« On peut faire ça comme ça. Tu es en appui légèrement sur ta jambe gauche. Et là, tu appuies.
Et tu poses ta main. Et la jambe part en diagonale. Là. Il va y avoir des ratés, mais ce n’est pas grave. »

Karim
Belloy-Saint-Léonard (France)

Laurent

« Ready Player One, le film est bien, le bouquin est absolument génial. Tout l’univers autour est créé, la dystopie est développée. Tout le discours sur l’évolution de la planète, c’est génial ! »

Laurent
Belloy-Saint-Léonard (France)

Pascal

« Les gens ne vont pas au théâtre pour voir un tableau, ils y vont pour voir un miroir. »

Pascal
Belloy-Saint-Léonard (France)

Baptiste

« En fait, j’ai commencé le théâtre parce que je voulais faire des voix. Du doublage. Quand j’étais petit, j’étais fan des cartoons, surtout les Animaniacs, ces trucs là. Et j’étais devant ma télé, et je faisais les voix ! Donc j’ai pris des cours de théâtre, pour gagner en confiance, ça joue beaucoup. Ca joue sur ce que je m’autorise à explorer ailleurs, à repousser mes limites. »

Baptiste
Belloy-Saint-Léonard (France)

Anthony

« Une femme portugaise m’a dit un jour une phrase que je n’ai jamais oublié : « Quand c’est bloqué, il faut débloquer. » »

Anthony
Paris (France)

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑