« The Neon Demon. Ce film, j’ai mis 24h à m’en remettre. Physiquement et mentalement. Surtout les trois derniers quarts d’heure. Je ne vais pas tout te raconter pour ne pas te spoiler. Mais il y a une esthétique de malade. Tu es plongé dedans. Et surtout, il y a une ultra esthétisation du gore. D’un coté tu es attirée, mais de l’autre tu es mal à l’aise… »

Virginie
Rennes (France)

Publicités