« Oh, toi, t’as la tête de quelqu’un qui a besoin d’affection. Viens là. Câlin. »

Olivier
Rennes (France)

Publicités